Pour rendre votre cheval plus productif, il existe des exercices à faire. Ce n’est pas seulement dans le but de le rendre plus fort, mais aussi de tisser un lien entre le maître et l’animal.

Le trotting

Le trotting est important de travailler le rythme cardiaque avant d’entrainer votre cheval dans des conditions plus rudes. Cet exercice n’est pas un entrainement, mais plutôt un échauffement. Cependant, il est déconseillé de le pratiquer sur une longue durée, car cela peut épuiser et amaigrir votre cheval.

Le travail en terrain varié

Ceci est très important, car d’abord il améliore l’équilibre et apporte de la diversité. Terrain varié signifie ici, descente et montée des pentes avec des conditions différentes. Vous pouvez par exemple faire l’entrainement sous une forte chaleur ou encore sous la pluie. Le but est d’adapter votre cheval à toutes les situations existantes et qu’il ne soit plus surpris quoi qu’il arrive.

Les montées abruptes au pas

Pour préserver votre cheval, entrainez-le dans les montées. A force de le familiariser avec des descentes et des montées, vous allez être surpris par les performances de votre cheval à savoir la vitesse et l’allure dans les courses.

L’entraînement en piscine

Comme les êtres humains, les chevaux ont besoin aussi de se mettre en forme en nageant. En général, il faut une semaine pour que le cheval s’habitue à la nage. Au début, il se peut qu’il manque de bonne performance. Néanmoins, au fur et à mesure que vous l’entrainez dans l’eau, il pourra même faire jusqu’à 400 m par jour.