Les rongeurs de compagnie sont animaux décidément adorables. Ces animaux domestiques restent souvent mignons, même lorsque leur santé va au plus mal. Pour éviter la mauvaise surprise de retrouver votre rongeur mort dans sa cage, il convient d’apprendre à reconnaitre certains symptômes.

Un rongeur malade peut être moins vivace

L’abattement est un signe récurrent chez les rongeurs. Ces petits animaux ont tendance à bouger moins et à rester dans un coin de leur cage lorsqu’ils rencontrent un souci de santé. Il revient au propriétaire d’observer si le compagnon à poils est moins vivace que d’habitude. La démarche de l’animal devrait également l’informer sur une éventuelle maladie. Il peut boiter ou fait des mouvements claudicants. Les yeux larmoyants ou les nez qui coulent confirmeront qu’il est effectivement malade.

L’animal mange moins et devient anorexique

Les hamsters et autres rats de compagnie perdent l’appétit lorsqu’ils se sentent mal. Normalement, les rongeurs pensent à se nourrir tout le temps. Dans le cas contraire, il faudra se demander si le régime alimentaire ne lui convient pas. Essayer un autre fruit ou des granules différentes pourra relancer leur voracité. Il faut caresser votre rongeur. Si vous sentez les os avec vos mains, c’est que votre compagnon à longues incisives est anorexique. Il arrive même qu’il perde ses poils.

Quelques problèmes digestifs chez les rongeurs

La queue de votre rongeur préféré est une source d’information importante. Si les poils qui se trouvent autour de cet appendice sont mouillés, c’est que l’animal a la diarrhée. Il y a deux explications possibles : les bactéries et l’intolérance alimentaire. Les rongeurs peuvent également souffrir de constipation. Vous pourrez le constater en voyant qu’il y a moins de déjections que d’habitude dans leur cage. Si les selles sont abondantes mais liquides, vous devez faire preuve de vigilance. Dès l’apparition de l’un de ces symptômes, consultez le vétérinaire.