Passionné par l’élevage bovin ? Ce métier demande un énorme investissement, mais assure en contrepartie un gain considérable. Il ne faut pas cependant s’y aventurer à la hâte, ce type d’élevage demande une mûre réflexion et des connaissances assez pointues. Alors, voici quelques notions de base pour réussir dans cette aventure.

Localiser un endroit bien spacieux

Avant d’envisager un élevage bovin, il faut d’abord penser à sa localisation. L’idéal c’est la campagne et les périphéries de la ville, qui sont beaucoup plus tranquille et moins stricts en matière de réglementation. D’autres facteurs sont aussi à prendre en considération, tel que le facteur climatique, la végétation ou même les variations saisonnières.
Quant au bâtiment d’élevage, il faut absolument louer, acheter ou construire un hangar pour les bétails, un silo pour stocker l’alimentation animale et une fosse à fumier pour les déchets. Mais, pour faire plus d’économie, on peut acheter une ferme déjà équipée. Pour bien choisir, on doit savoir que le minimum de surface requis pour un taureau est de 15 m2 contre 12 m2 pour une vache.

Acheter les installations nécessaires

Divers équipements sont indispensables pour mener à bien son élevage de bovins. Il y a principalement les clôtures pour mieux prévenir les risques de vol, de fuite et pour protéger les animaux contre les prédateurs. Il y a aussi le tracteur, les mangeoires, les abreuvoirs. Les accessoires comme la benne, le plateau et les pailles ne doivent pas non plus être minimisés. Dans cette quête de la réussite, il faut absolument se faire accompagner par un professionnel pour ne pas se tromper dans ses actions.

Sélectionner les races de bœufs

Selon ses objectifs et ses possibilités financières, il faut bien sélectionner les types de bétails à prendre en charge. Si on opte pour la production bovine, il vaut mieux se tourner vers les races bien connues. Si on vise par contre la production laitière, il faut miser sur les races Prim’holstein, la Normande ou la brune des Alpes. Elles sont capables de fornir 18 à 28 litres par traite. Il faut juste éviter de miser grand et avancer progressivement dans son investissement.

Déterminer la quantité d’alimentation nécessaire

L’alimentation est un poste de dépense très budgétivore dans un élevage bovin. Elle peut absorber jusqu’à 25% ou 30% du coût de l’élevage. Ainsi, il faut bien la déterminer à l’avance selon le nombre des bétails et leur besoin journalier. On peut très bien cultiver ou acheter pour les foins. Pour faire cependant plus d’économie, on peut miser sur le pâturage qui peut être consommé sur place. Il faut juste savoir qu’en général 2 vaches peuvent consommer près de 0,9 ha de pâturage.