Les espèces à sang froid vivent principalement dans un terrarium. On peut citer les reptiles, les amphibiens et certains insectes. Si vous aimez les reptiles et voulez en adopter, découvrons ensemble ceux qui ont besoin d’un terrarium pour vivre confortablement.

Quelles espèces vivent dans un terrarium ?

Les animaux rampants, notamment les reptiles comme les serpents d’eau, les boas, les pythons, les tortues léopard, les dragons d’eau, les varans, les caméléons vivent en terrarium. Ils font partie de la catégorie de vertébrés avec une longue queue, des écailles mucilagineuses telles des lézards. Ils éclosent avec des poumons et ne passent pas par le stade de larve.

Comment aménager un terrarium ?

Comme le conseil ce site sur https://www.mon-terrarium.com/terrarium-reptile/, l’aménagement d’un terrarium dépend de l’origine du reptile. S’il vient du désert, la température du terrarium doit tourner autour de 28 à 38° C le jour et de 20 à 22° C la nuit, avec un taux d’humidité de 45 à 60%. Il est possible d’y mettre tous types de sables ponctués de pierres avec du silicone et des plantes artificielles.
Si le reptile vient de la forêt tropicale, le taux d’humidité doit avoisiner le 80 ou 90%, avec une température de 20 à 30° C le jour et de 20 à 22°C la nuit. Un sol avec de l’écorce de pin est parfait. Il faut encore ajouter des racines de bois, des plantes et des lianes en plastique.
Côté emplacement, le terrarium ne doit pas être exposé au soleil pour éviter la surchauffe. Il faut aussi tenir compte du climat, de l’éclairage et de l’aération du terrarium pour le bien-être et le développement de l’animal.

Quelle nourriture pour les reptiles ?

La nourriture et la fréquence des repas dépendent de l’espèce. Si les jeunes animaux sont nourris tous les jours, les adultes mangent 2 à 3 fois par semaine. Quant aux serpents, ils mangent avec de grands intervalles de temps. Certains mangent des animaux vivants (de petits mammifères, des oiseaux, des grillons, des vers, des blattes, des sauterelles), tandis que d’autres (comme les serpents) se nourrissent de souris mortes. L’idéal serait de varier les proies avec des mélanges riches en fibres ou en minéraux pour éviter les carences.